La Présence est immuable (extraits d’atelier)

José Le Roy : « Aujourd’hui, nous avons animé une journée de méditation avec Fabien Devaugermé à Bures-Sur-Yvette.

Il s’agissait de prendre conscience de la Présence, c’est-à-dire de ce que nous sommes vraiment, vraiment, au-delà de notre corps, au-delà de nos pensées, et de nos rôles sociaux.

Après la première méditation, j’ai demandé aux participants de nous donner la qualité de la Présence qui les avait particulièrement marquée pendant l’expérience.

Voici quelques réponses :

« La Présence est une Lumière »

« Elle est illimitée, en expansion. J’ai l’impression de déborder de mon crâne »

« Elle est vide et en même temps plénitude »

« C’est vivant »

« C’est une source car tout jaillit d’elle »

« Elle est une Unité »

« Elle n’est en opposition avec rien, elle est accueil »

« Elle est amour »

« Elle est silence »

« La Présence est immuable »

« Elle est éveillée »

« Elle est présente sans effort. »

« Elle est sans âge »

Toutes ces réponses étaient justes.

Et tous ces mots pointent vers notre être réel.

Quand nous sommes vraiment attentifs  à notre présence, nous pouvons en effet l’expérimenter comme illimitée et vaste.

Mais quand nous sommes au contraire distraits, nous réduisons la Présence à un corps, à des pensées, à une histoire, à un individu.

Nous la limitons ; nous la chosifions. Nous l’oublions.

Il s’agit tout simplement de retourner la flèche de notre attention de 180°pour prendre conscience de ce qui en nous regarde, entend, ressent, pense.

Rien à faire.

Juste être.

jlr »

Source : La Présence est immuable – Eveil et philosophie, blog de José Le Roy

Prochain atelier le 17 et 18 juin 2017 au Centre de Pleine Conscience : « Reconnaître la Présence naturelle et l’intégrer au quotidien »

Une pensée sur “La Présence est immuable (extraits d’atelier)

  • février 2, 2017 à 3:08
    Permalink

    Salut :). Ton blog est vraiment génial, je tenais à te remercier pour l’aide que tu apporte. J’ai appris beaucoup de chose qui m’ont vachement aidé!

Commentaires fermés.