Une bonne intervention psychologique repose sur une évaluation psychologique fine

Une bonne intervention psychologique se fonde sur une évaluation psychologique et une conceptualisation de cas fines.

Selon cet article de recherche, l’utilisation de tests améliorent les évaluations. Il résume les preuves et les problèmes associés à l’évaluation psychologique. Les données de plus de 125 méta-analyses sur la validité des tests et de 800 échantillons examinant l’évaluation multi-méthodes suggèrent 4 conclusions générales:

(a) la validité des tests psychologiques est forte et convaincante,

(b) la validité d’un test psychologique est comparable à la validité d’un test médical,

(c) des méthodes d’évaluation distinctes fournissent des sources d’informations uniques, et

(d) les cliniciens qui comptent exclusivement sur des entretiens sont enclins à une compréhension incomplète.

Suivant les principes de la recherche nomothétique optimale, les auteurs suggèrent qu’une batterie d’évaluations multiméthodes constitue un moyen structuré pour des cliniciens qualifiés de maximiser la validité des évaluations individualisées.

L’article en anglais est ici.

Psychological testing and psychological assessment: A review of evidence and issues

Am Psychol. 2001 Feb;56(2):128-65.
Meyer GJ, Finn SE, Eyde LD, Kay GG, Moreland KL, Dies RR, Eisman EJ, Kubiszyn TW, Reed GM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :